Dix conseils pour vos clients

Partager ces conseils avec vos clients de réduire leurs chances à soumettre une demande de règlement. Téléchargez le PDF ici.

Personne ne souhaite avoir à soumettre une demande de règlement à la suite de problèmes au cours d’un voyage. Mais avec un minimum de planification, vous pouvez réduire vos chances d’avoir à soumettre une demande de règlement et mieux vous protéger. Vous préparer à l’éventualité d’une demande de règlement commence bien avant votre départ.

1.    Prenez soin de vous et vous ne serez pas malade.

Saviez-vous que les causes les plus courantes pour lesquelles une demande de règlement est soumise sont le rhume, la grippe, les maux de gorge et les maladies de l’estomac? Vous brûler avec les préparatifs du voyage est un moyen infaillible pour tomber malade en cours de voyage. Prenez de l’avance pour planifier votre voyage, faire vos réservations et vos valises – vous serez certain d’être prêt à partir.

2.    Vérifier vos médicaments. 

Passez en revue toutes vos prescriptions. En avez-vous suffisamment pour toute la durée de votre séjour? Et pendant que vous y êtes, demandez-vous si certaines prescriptions ont changé depuis que vous avez rempli un questionnaire médical pour une assurance voyage. Même dans le cas d’une médication réduite, votre couverture d’assurance pourrait être touchée. Signalez tout changement de médication ou tout changement de votre état de santé à votre conseiller en assurance ou à votre assureur, même si vous avez déjà souscrit votre assurance voyage. Assurez-vous d’inclure vos médicaments dans votre bagage à main.

3.    N’oubliez pas votre carte format portefeuille.

En voyage, vous devriez toujours avoir à portée de main la carte fournie avec votre contrat d’assurance. Vous y trouverez le numéro de téléphone à composer en cas d’urgence et le numéro de votre contrat. Ayez toujours tous les détails de contact d’urgence et votre carte format portefeuille sur vous ou dans votre bagage à main.

4.    Conserver tous vos reçus.

Que ce soit pour une demande de règlement d’ordre médical ou non médical, il est important de conserver les reçus pour appuyer vos réclamations et vous assurer de recevoir le remboursement auquel vous avez droit. Parfois, un simple reçu pour un café peut vous servir de preuve d’itinéraire.

5.    Tenez votre compagnon de voyage au courant. 

Échangez vos renseignements importants avec votre compagnon de voyage : personnes à contacter en cas d’urgence, informations d’assurance, prescriptions, allergies et antécédents médicaux. Vous vous sentirez libéré et rassuré de savoir que votre compagnie d’assurance et vos êtres chers peuvent être contactés sans retard.

6.    Saisissez vos informations sur vos appareils mobiles 

Ajoutez vos informations d’assurance et les coordonnées des personnes à contacter en cas d’urgence sur votre téléphone intelligent ou sur votre tablette. Si votre appareil est protégé par un mot de passe (et il devrait l’être), vous pouvez ajouter vos contacts en cas d’urgence en fond d’écran de sorte que la personne qui vous vient en aide n’ait pas à connaître votre mot de passe pour trouver cette information critique.

7.    Vos plans ont changé? Contactez votre conseiller en assurance. 

Que vous ayez manqué le départ de votre croisière et décidé de demeurer en Floride, ou que vous décidiez de prolonger votre voyage, il est important d’avoir la bonne couverture pour toute la durée de vos voyages. Plusieurs assureurs refuseront de prolonger la couverture si le voyage ne se déroule pas comme prévu. Dès que vos plans sont modifiés, demandez-vous toujours : « Suis-je toujours couvert? »

8.    Téléphonez à votre assureur immédiatement.

En téléphonant immédiatement à votre assureur lorsqu’un sinistre survient lui permettra de désigner tout de suite un coordonnateur pour votre dossier et, dans plusieurs situations, prendre les dispositions pour un paiement direct. RSA offre un service qui peut souvent faire en sorte qu’un docteur se rende où vous vous trouvez. Dans la plupart des cas, le fait de ne pas appeler immédiatement (ou aussi tôt que possible) l’équipe d’assistance en cas d’urgence peut limiter les prestations qui vous sont payables.

9.    Soumettez même les demandes non médicales lorsque vous êtes loin de chez vous.

Plusieurs voyageurs attendent jusqu’à leur retour pour remplir une demande de règlement non médicale. L’équipe des réclamations peut vous guider tout au long du processus de demande de règlement. Vous obtiendrez des conseils immédiats pour vous aider lors d’une annulation de voyage, de perte de bagage et autres situations non médicales.

10.    Accordez-vous beaucoup de temps pour souscrire votre assurance voyage avant de partir.

Parlez à un spécialiste expérimenté en assurance voyage bien avant votre départ. Il prendra le temps de vous aider à comprendre et à comparer vos options de couverture, à comprendre les exclusions ou limitations de votre police. Si nécessaire et en collaboration avec un médecin, il vous aidera à répondre à toute question d’ordre médical. N’attendez pas de soumettre une demande de règlement avant de vous rendre compte que vous n’avez pas la couverture dont vous avez besoin.